Comment profiter de l’été quand on a pas de vacances ? | Motivation

1er Août et déjà un mois qu’on voit les collègues, au bureau, les uns après les autres, partir en vacances, nos proches prendre la route direction la mer. Et nous, pas de vacances, par choix personnel ou simplement parce qu’on n’a pas le choix (CDD, pas d’enfant donc pas prioritaire sur les vacances d’été, etc..)

Je suis dans ce cas-là, et j’ai plutôt l’habitude, j’ai passé 4 ans sans vacances (aucune vacances, pas une haha) puis ensuite j’ai pris des vacances par ci par là dès que je le pouvais.

Aujourd’hui, je veux vous livrer mes conseils pour bien vivre cette période où cela devient un peu tendu moralement.


1. Après le boulot, on se déconnecte. 

Une fois chez vous, ne pensez vous au boulot. Malgré les petits tracas du boulot, oubliez-les et profitez de ce temps qui est le votre.

2. Le week-end découverte.

Si vous pouvez, partez en week-end, allez découvrir les régions voisines. On a la chance d’avoir des jours fériés, qui parfois permettent de rallonger le weekend, alors profitez en. Vous serez surpris de voir à quel point on peut être dépaysé à quelques kilomètres de chez soi !

3. Les soirées d’été? On peut aussi en profiter!

Il fait jour jusque 21h30-22h, alors on se pose sur une terrasse, dans son jardin, et on profite avec des amis, avec sa moitie! Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas faire la grasse mat le lendemain, qu’il ne faut pas en profiter (assurez vous juste de pouvoir vous réveiller le lendemain)!

4. On ne s’apitoie pas sur son sort. 

Non, on ne dramatise pas parce qu’on n’a pas de vacances! Quand je dis ça autour de moi, je me fais souvent lyncher en deux secondes, mais sincèrement ce n’est pas a la fin du monde de ne pas avoir de vacances!

Au contraire profitez-en, pour prouver à votre nouveau boss (ex: si vous êtes en CDD et que vous visez une embauche 😉 ) que vous n’avez pas peur de bosser, mais également pour sortir de votre zone de confort. En étant en alternance cette année, j’étais avec des personnes qui bosser pour la première fois, et j’étais choquée de voir à quel point cela pouvait les frustrer de travailler tout un été. J’ai envie de dire, si on ne se donne pas a 100% maintenant quand est-ce qu’on le fera?

Challengez-vous, vous serez surpris de voir à quel point on apprend sur soi dans ce genre de situation ! 

5. Le repos du guerrier viendra. 

Et oui! Vous avez bossé tout l’été, remplacé vos collègues pendant qu’ils étaient à la plage. Et bien, à votre tour de prendre des congés.

Si vous le pouvez, je vous conseille de prendre vos congés fin septembre/mi octobre. De 1, vous économiserez de l’argent puisque vous ne serez plus en haute saison. De 2, vous aurez plus de choix. De 3, vous n’aurez pas tous les touristes si vous partez à l’étranger (une vraie chance croyez moi)!

Et en général, vous apprécierez vraiment vos vacances puisque vous les prendrez après une longue période!


En attendant de savourer vos prochaines vacances, pimentez votre quotidien. On adapte sa garde-robe, on change son parfum (#monoi), on s’autorise à prendre des couleurs lorsque le soleil se pointe. Et surtout, on relativise et on file au boulot avec la patate.

J’espère que mes conseils/motivations, vous aideront à vivre ce mois d’août plus sereinement.

Si vous aussi, vous êtes dans cette situation, je veux lire vos commentaires avec vos astuces!

À très vite,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *